1

Ta mère sur Facebook : règles de base

Le 1er janvier, lendemain du réveillon de la nouvelle année je mets anodinement "mal au crâne" en statut Facebook. Plus tard j'appelle mes parents pour leur souhaiter la nouvelle année mais voilà que ma gentille môman me dit que mon statut Facebook n'est pas correct, que ça veut dire que j'ai bu et que c'est pas bien et d'abord c'est quoi cette photo de profil etc…. meilleurs voeux.

facebookedyourmom

Ce qui n'était qu'une blague sur un t-shirt au début "I facebooked your mom" est devenu peu à peu la réalité. Avec une progression aussi fulgurante depuis son lancement et plus de 250 millions d'utilisateurs dans le monde, il fallait que ça arrive… ta mère est sur Facebook.

Que faire ? Impossible de refuser sa "friend request" surtout qu'elle risque de téléphoner derrière pour demander pourquoi tu ne l'as toujours pas accepté, bref c'est l'impasse…

Voici quelques règles de base :

1/ créer un profil restreint : ça n'évitera pas les critiques sur les statuts et la photo de profil mais rendra au moins inaccessible les photos de soirée taggés malgré vous. De toute façon la création d'un profil restreint est quasi indispensable même sans parents sur Facebook pour rester crédible auprès de certains collègues ou clients.

2/ faire attention à ses statuts : oui… malheureusement aucune solution ici. Ne lui parlez pas tout de suite de Twitter, ça vous servira d'exutoire.

3/ le cacher à ses amis ! si ça se sait, votre mère aura automatiquement autant d'amis que de personnes l'ayant appris, l'enfer. Surtout si votre mère se classe dans la catégorie MILF.

A ce propos un twitt de Franciis : "Pourquoi ne pas ajouter sa maman sur Facebook"

facebook-fail-john-milfs

4/ ne pas oublier que ce n'est qu'une question de temps avant que vous vous retrouviez dans la même situation. Dans 20 ans j'imagine que j'aurai des enfants en âge d'être sur facebook (si Facebook existe encore sous une forme proche… ou même internet… mais c'est un autre débat 🙂 ). Je suis prêt à parier que je leur enverrai une friend request dans la semaine de leur inscription…

Blague à part, l'arrivée des vieux et/ou le vieillissement de la population sur Facebook doit leur poser un sérieux problème :

D'un côté plus il y a de cibles, plus il y a de possibilités de vendre des espaces publicitaires ciblés. De l'autre côté, le croisement des générations nous force à faire plus attention à ce que l'on publie ce qui ne favorise pas l'échange d'infos (statuts, photos etc…). Sans parler du côté "hype" qui prend un sacré coup si même mamie se met à "poker", la conséquence de tout ça c'est la réduction du temps passé à cliquer sur les espaces pubs… wait & see.

En bonus, un aperçu de ce que pourrait être Facebook dans le futur :

facebooksilver

(adapté d'un article de CollegeHumor : 7 Websites In the Future )

Jim West

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.