7 février 2023

Leçon de « social networking » par Sir Tim Berners-Lee

Sir Timothy John Berners-Lee est le co-inventeur du web, donc quand il dit quelquechose on se tait, et on écoute !

Voilà en gros ce que nous dit Tim :

D’abord il y a eu Internet : les ordinateurs étaient connectés entre eux. Puis, il y a eu le web, qui nous permet de consulter des documents sans se soucier de la machine dont ils proviennent : "ce ne sont pas les ordinateurs qui importent, mais les documents"
Conclusion : "Internet lie les ordinateurs, le Web lie les documents."

Aujourd’hui, on s’aperçoit que "ce ne sont pas les document qui importent, mais plutôt de quoi ils parlent"… "Obvious, really"

Dans un réseau social, les personnes sont reliées par les documents qui les représentent. Pour Tim Berners-Lee, ce qui importe réellement est le réseau social lui-même, pas le site de réseau social. Le "social graph" représente donc la manière dont nous somme liés aux autres, pas la manière dont nos pages web, nos documents sont liés aux pages webs/documents des autres.

… mouais, c’est pas simple. Pour illustrer ses propos, il utilise une image : "quand je reserve un vol, c’est le vol qui m’interesse, pas la page du site de voyages (…) et quelque soit l’appareil que j’utilise pour reserver…"

Dans l’ordre d’importance on a donc : le vol, le site puis l’appareil utilisé.

Et bien pour les réseaux sociaux, selon Tim, c’est la même chose ! Ainsi, dans le "zoo des appareils sauvagements différents" qui nous permettent d’accèder à l’information, il serait judicieux de standardiser notre "social graph", à l’image du projet FOAF (Friend Of A Friend) et ainsi aller vers un web sémantique.

La question qui se pose est la suivante :
Est-ce que Facebook (et prochainement OpenSocial) ont intérêt à utiliser des modèles ouverts (comme FOAF) où l’utilisateur est maitre de son "social graph" et pas le réseau social ?

Lien vers l’article : http://dig.csail.mit.edu/breadcrumbs/node/215

Vincent Malischewski

Consultant pour l'agence Heaven depuis 2007. - Expertise SEO - Analyse de l'engagement sur Facebook

Voir tous les articles de Vincent Malischewski →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *